La culture : grand mot, beau mot

Posté par Pascale le 22 août 2007

untitled.bmpIl est des mots qui interrogent, questionnent, parfois même dérangent car ils séparent les hommes. Souvent on constate que l’on compare le niveau culturel des uns et des autres, le mot niveau dans ce contexte est de trop. Chacun a une culture différente et l’on ne doit pas la juger. Les différences doivent se respecter.

Pourtant ce mot est si riche, si on ne l’ampute pas d’une partie de sa valeur, on peut parler de culture ethnique, historique, artistique, sportive etc..

Mais souvent on en oublie cette richesse, ce qui éloigne les hommes au lieu de les rapprocher. Mais un autre problème se pose pour échanger sur nos cultures, il nous faudrait nous connaître nous-même. Or, seule une part de notre propre culture est consciente, parfois nous pensons nous même en manquer.

Notre culture quelle qu’elle soit, s’enrichit chaque jour par l’apport de la vie que nous menons. Notre mémoire individuelle et collective est notre base culturelle et se développent en fonction des intérêts de chacun.

Il est si réducteur de voir ce mot sous un seul angle, que son rôle sur l’identité de chacun d’entre nous peut en devenir destructeur. L’être humain en est lui même responsable, car dans sa course à l’existence il se compare sans cesse aux autres.

Le mot culture en est victime, devenu symbole d’excellence, de supériorité intellectuelle, il en est lui même infériorisé. Ce mot si vaste a perdu de son sens et de sa grandeur.

Laisser un commentaire

 

Sylvie Trautmann |
optiqueslibérales |
Union Pour le Développement... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU...
| DEBOUT SAINT ETIENNE
| desirdavenir77500