Collage d’affiches

Posté par Pascale le 6 janvier 2008

20122007002.jpgCorbeil-Essonnes se distingue c’est vrai. Les affiches électorales comme on peut le lire dans un article du journal, Le parisien du 5 janvier 2008, fleurissent un peu partout dans cette ville.

Je trouve normal que les candidats collent des affiches dans cette période, cela peut parfois être amusant de coller ou de décoller pour un militant, cet exercice fait donc entièrement parti d’une campagne électorale normale.

Mais, personnellement je désapprouve les pratiques de certains colleurs d’affiches. Coller sur tout et n’importe où n’est pas défendable. Il est vrai qu’à Corbeil-Essonnes le nombre de panneaux d’expression libre a diminué. La disparition d’un panneau rue d’Alsace Lorraine, d’un autre près de la gendarmerie boulevard de Fontainebleau, ou encore dernièrement d’un panneau rue de Gournay, en sont l’illustration. Si cela explique les collages sur les panneaux d’informations municipales ou quelques débordements dans certains secteurs sans panneaux, ces derniers jours les colleurs sont allés plus loin : blocs de béton, panneaux de travaux etc.. et cela tout près de panneaux d’expressions. Que les militants améliorent donc leurs méthodes pour éviter de faire de Corbeil-Essonnes une ville poubelle.

Ce qui à mes yeux est le plus dommage, ce sont les méthodes de décollage.  le militant décolle, là aussi cela fait parti du jeu, mais mettre les affiches dans une poubelle ne coûtent rien. Le sol de Corbeil-Essonnes est couvert de morceaux d’affiches et cela est vraiment facile à éviter. Un autre petit mot aux décolleurs, il est inutile d’agresser une affiche pour la décoller, la colère contre la concurrence n’est pas bonne conseillère, contentez-vous d’arracher proprement pour faire votre campagne, le jeu démocratique n’est pas une guerre.

dantubloc.jpgAutre point qui m’a choqué dans cet article, deux candidats Messieurs Da Silva et Piriou reconnaissent le problème. Les colleurs des deux autres listes agissent de façon identique mais semblent ne pas vouloir le dire. Messieurs Dantu et Dassault ont signé une charte et ne la respectent pas, les deux autres listes ne l’ont pas signé. Donc, le problème du collage concerne bien l’ensemble des candidats, il n’y a pas de monsieur propre dans cette affaire.

06012008.jpgLe plus amusant étant encore d’apprendre que l’entourage de monsieur Dassault nie ces pratiques, alors qu’il suffit de regarder dans la ville pour voir où sont collés les affiches de Monsieur le maire. Oui Monsieur, vos colleurs sont comme les autres, reconnaissez-le.

Messieurs s’il vous plait, demander à vos équipe d’améliorer cela, que les habitants de cette ville choisissent en mars prochain, une équipe pour gérer la ville pas un groupe de pollueurs.

Laisser un commentaire

 

Sylvie Trautmann |
optiqueslibérales |
Union Pour le Développement... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU...
| DEBOUT SAINT ETIENNE
| desirdavenir77500