Parité la CASE en léger progrès

Posté par Pascale le 3 juillet 2008

Hier soir, le conseil d’agglomération Seine Essonne a accueilli de nouveaux représentants des communes qui le composent. J’avais le 15 avril évoqué le manque de femmes au sein de cette assemblée, nous pouvons noter une amélioration.

En effet, en avril, sur 37 élus, 13 étaient des femmes. Aujourd’hui, notre agglomération compte 48 élus répartis de la manière suivante :

Corbeil-Essonnes : 12 élus, le président et 5 vice-présidents. Le Coudray-Montceaux : 9 élus,  3 vice-présidents. Saint-Germain les Corbeil : 9 élus, 2 vice-présidents. Soisy sur Seine : 9 élus, 2 vice-présidents. Et Etiolles : 9 élus, 2 vice-présidents.

Voici donc une assemblée composée de 48 élus, dont 21 femmes. Mais pour les femmes c’est après que cela se corse. Sur 14 vice-présidents, il n’y a que deux femmes pour 12 hommes, jolie répartition du pouvoir.

D’où viennent ces  dames ?  Deux villes se distinguent. Il s’agit du Coudray-Montceaux et de Soisy sur Seine : 5 de leurs 9 élus respectifs sont des femmes. Etiolles ne s’en sort pas mal, 4 femmes sur 9 élus. Pour les deux autres communes, de sérieux efforts restent à accomplir. Seulement 1 tiers des élus de Corbeil-Essonnes et de Saint-Germain les Corbeil sont des femmes, soient respectivement 4 sur 12 et 3 sur 9.

Nous pouvons donc aisément constater, que si le chiffre général n’est pas trop mauvais, la Présidence et les vices présidences  restent pratiquement un domaine réservé à ces messieurs. Une meilleure répartition apporterait pourtant beaucoup à cette collectivité.

Laisser un commentaire

 

Sylvie Trautmann |
optiqueslibérales |
Union Pour le Développement... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU...
| DEBOUT SAINT ETIENNE
| desirdavenir77500