Europe : du 11 novembre aux ROMS de nos communes

Posté par Pascale le 12 novembre 2009

img9686b.jpgHier, comme partout en France, avait lieu à Corbeil-Essonnes la commémoration de l’Armistice.

Rien d’inhabituel dans le déroulement de la cérémonie, défilé de la mairie au monument aux morts, chants de circonstance et paroles de poilus lues par des enfants de la Ville.

img9735b.jpgLes discours quant à eux sont toujours surprenants, d’abord celui du maire qui, s’il connaît l’histoire, ne connaît visiblement pas les enfants et l’image qu’ils se font de ce qui leur est raconté. Le Maire a donc pour les jeunes enfants présents, simplement expliqué que les Allemands avaient fait une halte à Disney Land pendant la guerre. Un enfant de l’âge de ceux présents à cette cérémonie n’a pas de notion temporelle lui permettant de comprendre qu’il s’agissait d’une localisation géographique. La surprise est cette année le discours du sénateur, comment va t-on faire dans quelques semaines quand nous aurons dans notre ville deux sénateurs ? Aurons-nous droit à deux discours ?

Enfin, revenons au discours de monsieur le sénateur, son sujet principal fut  le mur de Berlin, bien sûr il l’aborda avec toute l’exagération qui le caractérise. Si ce mur était une construction inacceptable et inhumaine, la caricature faite de l’Allemagne de l’Est par Monsieur Dassault valait le détour. J’essaye encore de comprendre aujourd’hui pourquoi ces mêmes Allemands de l’est, martyrisés pendant des années par les «vilains communistes », peuvent aujourd’hui être si nombreux à voter pour Die Linke (dont les communistes sont membres aujourd’hui).

Autres particularités des discours, l’Europe si chère à leur cœur dans les phrases, cette Europe protectrice de la paix, reine des avancées pour les peuples. Tout cela n’est semble-t-il valable que le temps d’un discours, car l’Europe quand elle nous touche de près ne paraît pas intéresser nos édiles. Je veux parler des camps de ROMS situés à la limite de Corbeil-Essonnes , d’Ormoy et de Villabé. Ces ROMS qui pour mémoire sont Roumains, donc membres de l’Union européenne ne sont pas traités comme des êtres humains à part entière. Ce matin, deux des 3 camps ont été évacués. Les Roms ont alors été entassé sur le troisième camp, dans la boue.

Alors, l’Europe celle dont on nous parle, on l’a fait comment ? Pour moi la libre circulation de l’être humain est un impératif à cette construction. Pour une vraie Europe de la paix il nous faut respecter les peuples qui nous entourent. Ces êtres humains ont le droit à la dignité, la majorité travaillent et souhaitent scolariser leurs enfants, ils ne sont pas nomades par choix, l’exode les y a conduit.

Messieurs les beaux parleurs, les actes sont dans notre vie plus importants que des paroles soient-elles de paix. Agissons pour que ces populations soient logées dans des conditions normales, pour que les enfants de Corinna et de ses camarades puissent aller à l’école et rencontrer leurs frères européens. Arrêtons de faire l’Europe du fric faisons l’Europe des hommes, faisons l’Europe du cœur.

3 Réponses à “Europe : du 11 novembre aux ROMS de nos communes”

  1. idriss dit :

    Merci de penser à eux. Je suis assistant social et j’ai pu constater que l’on ne les traite pas comme des êtres humains comme les autres. En ce qui concerne l’hébergement en plein hiver il est assez difficile de trouver une place pour une famille roumaine que ce soit par le service social de secteur ou par le 115. Sûrement que les roumains sont « immunisés » contre le froid et leurs enfants aussi. Mais au moins que la police les laisse tranquille et qu’on arrête de les pourchasser et de détruire leurs cabanes. Cela me fait penser qu’au début de l’été un terrain entre Evry et Ris a été rasé par des tracteurs. Comme par hasard il y avait un groupe de Roms qui vivaient là et étaient bien cachés. Pas suffisamment peut-être pour notre cher maire Mr VALLS qui est bien connu pour son affection pour tous les gens du voyage. Il serait temps de rappeler que les Tsiganes ont eux aussi été exterminés par les nazis et que s’ils viennent ici dans ces conditions c’est qu’ils sont encore maltraités et exclus chez nos voisins de l’Union Européenne. Pour remplir son quota avant la fin de l’année Mr BESSON en est réduit à expulser des Européens vers l’Europe! Bravo!C’est sûrement cela l’identité nationale. En attendant s’il y a une manif pour les Roms j’en suis. Salut et merci pour l’info.

  2. anne dit :

    Super la première photo. C’est bien une caméra de surveillance qu’il y a juste au-dessus?

  3. anne dit :

    Je me permets d’insister: ce qu’il y a d’inhabituel sur cette première photo (qui est une photo d’anthologie qu’il faudra garder), c’est la présence de Mr Dassault à cette cérémonie. A quel titre? Ancien maire? Nouveau maire?Chaperon de Mr Bechter?On pourrait jouer au jeu de chercher l’erreur.

Laisser un commentaire

 

Sylvie Trautmann |
optiqueslibérales |
Union Pour le Développement... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU...
| DEBOUT SAINT ETIENNE
| desirdavenir77500