Conseil municipal du 22 février

Posté par Pascale le 2 mars 2010

12442132372485590013142208588844097161026n.jpgComme nous nous y attendions depuis le 18 janvier (voir article) le début de conseil municipal fut un peu mouvementé, les salariés d’Altis étant venus pour avoir des nouvelles concernant l’avenir de leur entreprise.

Monsieur Bechter leur demanda d’attendre jusqu’à la fin du conseil (45 min selon son évaluation = 3h en réalité). Les salariés dont certains devaient reprendre le travail n’étaient pas de cet avis, ce qui semble compréhensible. Je n’ai toujours pas saisi ce qui empêchait le maire de les informer en début de conseil.

Je fis tout d’abord remarquer que mon intervention du 14 décembre ne figurait pas dans le compte rendu qui nous a été fourni. D’autres remarques sur les compte rendus suivirent de la part de mes collègues.

Le premier point à l’ordre du jour concernait le règlement intérieur du conseil municipal. Quelques divergences furent alors soulignées par l’ensemble de l’opposition.

Le débat s’engagea ensuite sur la rénovation des églises. La structure financière peu détaillée dans nos dossiers nous fit nous abstenir sur ces points ? A noter sur ces dossiers le mécène (S Dassault qui achète tout dans cette commune) qui contrairement aux traditions dans le domaine du mécénat, clame sur tous les toits qu’il donne de l’argent pour ceci ou pour cela.

Vint ensuite le Débat d’Orientation Budgétaire, à tour de rôle les conseillers de l’opposition donnèrent leur point de vue sur ce document très léger et peu détaillé.  Je vous laisse lire l’intervention que j’ai fait sur ce point.Conseil municipal du 22 février dans Conseil municipal docpoint41.doc

Autre débat de ce conseil municipal, le rapport sur le tarif de l’eau dans notre ville, l’état des canalisations, et la régie publique ont été abordés à ce sujet. Pour ma part, j’ai axé mon intervention sur la gestion publique de l’eau, vous pouvez la consulter doc dans Corbeil-Essonnespoint51eau.doc.

Les points suivants n’étaient que la continuité des points sur la réfection des églises.  Il n’y eu donc pas de nouvelles interventions.

C’est sur le point 13.2 concernant le pied à l’étrier que nous interpellions de nouveau le maire. Le système permet en échange d’heures de travail auprès d’une association d’obtenir une aide pour le permis de conduire. Jusque là rien à dire, seulement depuis octobre, c’est plus de 1000 heures d’aides que certaines associations reçoivent sans que nous puissions avoir un bilan des actions accomplies par les bénéficiaires.

Un autre problème soulevé dans ces délibérations  ( 3 depuis octobre) la parité fort peu respectée.  Je vous laisse là aussi, lire mon intervention.docpoint132.doc . Madame De Oliveira me répond alors, qu’en 2009 sur 71 bénéficiaires on trouve 34 filles soit la moitié. Je prends acte de cette réponse mais constate, je vous donne les chiffres, que depuis octobre, date de notre élection, 12 filles ont été aidées pour 31 garçons.

Le conseil municipal se termina par  Altis . Monsieur Bechter nous informa qu’une lettre d’engagement avait été signée entre Monsieur SABEG et IBM,INFINEON. Résultat, l’Etat engagera 150 millions d’Euros et 400 personnes perdront leur emploi si cette solution va à son terme.

Laisser un commentaire

 

Sylvie Trautmann |
optiqueslibérales |
Union Pour le Développement... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU...
| DEBOUT SAINT ETIENNE
| desirdavenir77500