Budget municipal ce que j’aurais voulu dire

Posté par Pascale le 31 mars 2010

Je m’étonne monsieur le maire de voir à l’ordre du jour d’aujourd’hui le vote du compte administratif 2009 et la reprise de résultat de l’année dernière .

Je me pose la question suivante : êtes vous à ce point dans le besoin ?

En effet, vous votez le compte administratif précipitamment pour reprendre le résultat afin d’équilibrer le budget 2010.

Nous savions que la situation de notre ville était désastreuse, rappelons que dans un classement de 2008 sur les 500 plus grandes villes de France nous étions la treizième ville la plus endettée, classement basé sur la dette par habitant. Mais je ne pensais pas que c’était au point de reprendre le résultat de l’année dernière pour  équilibrer le budget 2010.

Ce budget justement :

il est  dans sa section investissement gonflé par 5,6 millions de reste à réaliser !

D’un emprunt supplémentaire de près de 10millions d’Euros soit deux fois plus qu’un emprunt d’une ville de la même strate.

Et sur les 44 millions d’investissements affichés, il y a seulement 25 millions d’investissements réels. Là aussi, vous faites de l’affichage.

Est-ce l’annulation des élections par le tribunal administratif qui sont à l’origine de ces affichages budgétaires ?

Concernant les frais financiers, heureusement (ou malheureusement) la crise a fait baisser les taux directeurs de la banque centrale européenne, ce qui a eu un intérêt positif sur les intérêts de la dette de la ville, qui de ce fait diminue de 1 million d’euros par rapport à l’année dernière.

Dernier point : le personnel : les effectifs de la ville diminuent mais pas le budget du personnel. Est-ce une nouvelle vague de recrutements sur mesure qui se prépare ? D’autre part, près de la moitié du personnel est contractuel ce qui met ces personnes en situation précaire face à l’emploi. Il est pourtant possible de titulariser certains personnels, exemple dans l’animation.

 

3 Réponses à “Budget municipal ce que j’aurais voulu dire”

  1. Pierre FABRE [Sagelat] dit :

    Bravo Pascale pour ton dynamisme, ta lucidité et ta tonicité.

    Espérons que l’ère Dassault trouve, enfin, un terme et que les tenants de l’hégémonie veuillent bien, une fois n’est pas coutume, accepter de mettre un petit bémol à leur insatiable appêtit.

  2. Anonyme dit :

    Bonjour,

    La gauche telle qu’elle se pratique à Corbeil fait peur aux électeurs autant que la droite incarnée par Dassault mais pour différentes raisons. Vous apparaissez très dogmatiques (le retour de la lutte des classes n’est pas très séduisant comme programme pour une ville, le discours droite/gauche qui fait sans cesse référence à la politique nationale est hors de propos pour les enjeux locaux), la gauche socialiste est incarnée par un CDS qui ne semble ni très compétent ni très motivé pour diriger notre ville.
    A droite, c’est jusqu’à présent : réseaux et pratiques douteuses.

    Il va falloir inventer et sortir de vos carcans si vous voulez séduire et susciter l’envie.
    En attendant on est mal barrés !!!

  3. Pascale dit :

    Il n’y a pas de carcan, mais des visions de la société, des façons de l’appréhender et aussi de la rêver, car seul l’utopie permet de faire avancer les choses. Des idées différentes d’un groupe à l’autre.

    La politique locale est extrêmement liée à la politique nationale, voire internationale. L’exemple de la réforme des collectivités locales ou du texte de Madame Morano le prouve.Tous les textes qui règlent la vie des collectivités sont écrits ailleurs.

    Corbeil-Essonne prouve que la lutte droite/gauche séduit toujours, quand dans une élection partielle les électeurs se déplacent deux fois plus nombreux que dans les partielles des autres communes, et cela, est dû à un travail effectué sur le terrain qui re-politise les esprits et permet aux gens de s’impliquer et de se sentir impliquer. Quant à la lutte des classes, la vie de tous les jours montre à beaucoup de gens qu’elle est bien présente à chaque instant de leur vie, quelque soit le nom que l’on veut lui donner.

Laisser un commentaire

 

Sylvie Trautmann |
optiqueslibérales |
Union Pour le Développement... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU...
| DEBOUT SAINT ETIENNE
| desirdavenir77500