PG 1ere circonscription de l’Essonne : Elections municipales de Corbeil-Essonnes

Posté par Pascale le 24 novembre 2010

Voici l’expression du Parti de gauche de la première circonscription de l’Essonne, au sujet de la municipale partielle de Corbeil-Essonnes ( ce texte à été écrit avant le dépôt des listes).


DASSAULT, LEBIGRE, BECHTER…QU’ILS S’EN AILLENT TOUS  ET LEUR «SYSTÈME» AVEC! 

Dans quelques semaines, les Corbeil-Essonnois vont à nouveau affronter le suffrage universel. Face à la droite de Nicolas Sarkozy et de Serge Dassault, les partis politiques de gauche, organisations, réseaux et personnalités de gauche ont fait le choix de l’union derrière Bruno Piriou.

Les composantes du Front de gauche sont à l’origine de cette volonté d’union, qui est aujourd’hui la base d’un rassemblement plus large à Corbeil-Essonnes. Parce que cette union se confirme et s’élargit d’une élection à l’autre, nous somme tous convaincus qu’elle est maintenant irréversible.

Et de même, Serge Dassault, qui, conscient de la vague d’espoir suscitée par cette union responsable de toutes les forces de gauche, décide de se mettre en retrait : les sondages catastrophiques pour lui et pour la droite, face à la mairie de Corbeil-Essonnes ne lui laissent pas d’autre choix. Mais ne croyons pas qu’avec son retrait, c’est tout le «système Dassault» qui se retire avec lui, ce serait une erreur ! Même s’il est vrai que ce système est à bout de souffle, il conserve toujours une capacité de nuisance certaine. Les Corbeil-Essonnois n’ignorent pas qu’un tel  système ne peut pas exister du fait d’un seul homme….

La présence de Serge Dassault à la 43ème place est la preuve d’une volonté de maintenir ces pratiques inacceptables que nous dénonçons. Preuve également, la présence d’un certain nombre de complices de ce système  sur «la liste de Serge Dassault». Et en priorité Jean-Pierre BECHTER, tête de liste,  son homme de paille, qui lui doit tout, y compris son salaire ! Et aussi Jacques LEBIGRE, rouage principal du «Système», dont il assure personnellement la mise en oeuvre.

NOTRE VILLE MÉRITE MIEUX : Le système Serge Dassault avec ses hommes de main, BECHTER et LEBIGRE, et tous ses acolytes…

POUR NOUS C’EST CLAIR : “QU’ILS S’EN AILLENT TOUS !”

Mettre un terme à ce système ? Seuls les Corbeil-Essonnois, mobilisés et responsables, notamment ceux qui sont éloignés de toute politique le reste du temps, peuvent le faire. Quand ? Le 5 décembre prochain, jour de cette élection, dans le secret de l’isoloir, chacun est libre !

CE JOUR-LÀ, LE BULLETIN DE VOTE DU CITOYEN ORDINAIRE PEUT ANNULER CELUI DU PUISSANT MILLIARDAIRE !

Ce jour-là,   avec leur bulletin de vote, les Corbeil-Essonnois pourront dire non au système Dassault. Non aux «dons d’argent» constatés par le Conseil d’État en 2009 ! Non à la triche !

Ce jour-là,   ensemble, ils décideront de ce qui est bon pour leur ville : en finir avec l’incurie dont sont victimes d’abord, les plus fragiles d’entre nous, depuis maintenant 15 ans.

Ce jour-là,   sera aussi l’occasion d’envoyer un message fort à cette droite arrogante de Nicolas Sarkozy qui bafoue jusqu’aux principes fondamentaux de notre pacte républicain.

Cette droite qui instaure la peur et la haine entre les Français et qui s’attaque aux droits sociaux.

Cette droite  qui protège les plus riches en écrasant les plus pauvres.

Cette droite   qui organise les rafles d’êtres humains : sans papiers, roms, étrangers…, adultes et enfants inclus, et met en scène la misère !

 

Laisser un commentaire

 

Sylvie Trautmann |
optiqueslibérales |
Union Pour le Développement... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU...
| DEBOUT SAINT ETIENNE
| desirdavenir77500